fbpx

Vies Noires

Vies noires Vies noires

Reflet des questions du moment, la littérature se fait depuis toujours l'écho de ces vies qui "comptent aussi" et leur donne les mots qui leur sont souvent refusés. Et quand ces vies deviennent des voix par la force des mots, naissent des langages inédits.

Balèze de Kiese Laymon

Balèze

Être noir aux Etats-Unis ? Vaste débat dans l'air du temps. 

C'est une confession littéraire que Kiese nous offre. Né dans le Mississippi, il nous retrace les évènements et les relations qui l'ont façonné. 

Profondément original, Balèze déconstruit nos préjugés et questionne la société américaine, incapable de se remettre en question.

Coup de coeur de Béa

Balèze, Kiese Laymon, éditions Les escales, 9782365694889

La petite dernière de Fatima Daas

La petite dernière

Le premier roman de Fatima Daas est à coup sûr un des évènements de cette rentrée littéraire, une de ces claques dont on ne se remet jamais tout à fait.

En commençant tous les chapitres par la phrase "Je m'appelle Fatima Daas…", l'autrice mets en avant cette identité qu'on l'a forcée à marginaliser : celle d'une jeune homosexuelle, croyante en l'Islam.

Ce livre nous dit comme peu d'autres que l'écriture est une arme pour ces individualités invisibles, ces vies qui "comptent" et qui doivent lutter pour se faire entendre.

Validé par Virginie Despentes, comparé à juste titre à Barthes pour une qualité d'observationà la finesse inédite, ce récit, qui tombe à pic dans notre époque d'insurrection, fera date.

Coup de coeur de David

La petite dernière, Fatima Daas, éditions Noir Sur Blanc, 9782882506504

Les abysses de Rivers Solomon

Les Abysses

A partir d'une vérité historique -celle de ces esclaves noires jetées par-dessus bord des navires négriers lors du commerce triangulaire- Rivers Solomon invente un fantastique récit ou ces femmes, devenues sirènes, oublient leur passé d'esclaves et se le font rappeler, bribe par bribe, par l'une d'elles nommée Yetu.

Rivers Solomon, auteur.e transgenre, utilise les codes de la science-fiction et de l'anticipation pour évoquer le devoir de mémoire envers cette sombre partie de l'histoire mondiale et faire convergence entre le mouvement « Black lives matter » et les luttes LGBT.

Ces créatures sans histoire et sans genre nous happent et nous poussent bien des interrogations.

Coup de coeur de David

Les Abysses, Rivers Solomon, éditions Aux forges de Vulcain, 9782373050912

Jazz à l'âme de William Levin Kelley

Jazz à l'âme

Après la réédition très attendue de son premier roman, "Un autre tambour" en 2019, voici la suite de la publication en français de l'œuvre culte de William Melvin Kelley, auteur incontournable des luttes antiracistes aux Etats-Unis dans les années 60. 

La longue dérive de Ludlow, enfant maltraité et musicien aveugle nous ramène aux débuts d'une lutte qui n'est que plus jamais d'actualité, emmené.e.s par une langue sans pathos, qui vous transporte comme la plus étonnante des impros de jazz.

Coup de coeur de David

Jazz à l'âme, William Melvin Kelley, éditions Delcourt, 9782413017523

Arène 

Arène de Négar Djavadi

Après "Désorientale" paru en 2016, Négar Djavadi revient avec un roman très différent mais tout aussi percutant

Ce qui ne semble qu'être un fait divers de prime abord entraîne les personnages de ce livre dans un tourbillon de désillusions et de bouleversements que l'on suit, à la fois passionnés et ébranlés par cette fresque virtuose ancrée dans un Paris bien sombre. 

C'est un portrait implacable des dérives de notre société, c'est intelligent et questionnant de bout en bout.
Entrez dans l'Arène…

Coup de coeur de Sylvie

Arène, Négar Djavadi, éditions Liana Levi, 9791034903092

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://blog.fnac.be/