fbpx

Connaissez-vous la cuisine pure et saine de Pascale Naessens ?

_DSC1757-2_ADJPascale Naessens

Pascale Naessens est une experte en alimentation saine et une céramiste hors pair. Véritable célébrité en Flandre, ses livres de cuisine sont parmi les plus vendus en Belgique et nombre d'entre eux ont été traduits en anglais, allemand et chinois. Ancien mannequin international, elle a aussi été présentatrice sur la chaine VTM. La cuisine de Pascale Naessens se veut romantique, simple, délicieuse et à la portée de tous. Curieux de rencontrer cette adepte de la « vie pure », nous lui avons posé quelques questions :

Qu'est-ce qui vous plaît dans la cuisine 

« Ma cuisine avec 4 ingrédients »

Je n'aime pas vraiment cuisiner, c'est pourquoi j'ai commencé à cuisiner simplement. J'aime le processus créatif, mais je n'aime pas passer des heures dans la cuisine, j'aime surtout le but : bien manger ensemble. En fait, c'est le côté romantique qui m'a amené à la cuisine. Cuisiner ensemble, l'événement social à table avec la famille, les amis, mon compagnon, pour moi ce sont les plus beaux moments qui soient. Parler et philosopher à table, tout cela est possible grâce à la cuisine. La cuisine serti pour moi un but.

Quand et comment avez-vous commencé ?

« Ma cure Céto »

Tout d'abord pour ma santé. J'ai senti qu'il fallait que je change la façon dont je nourrissais mon corps, je voulais manger sainement dès le départ. Mais manger sain en soi est en fait plus une question technique : vous pouvez manger des noix ou un avocat, ce qui est sain, mais vous n'allez pas servir ou partager cela. Ce n'est que lorsque j'ai eu quelqu'un dans ma vie que je me suis lancé dans la cuisine avec l'idée suivante : je veux bien cuisiner mais je veux aussi garder ma cuisine saine. Je veux combiner les deux, afin de pouvoir m'amuser en cuisinant avec mon compagnon

Au début, c'était surtout des fruits de mer, parce que c'est rapide à cuisiner, parce que je trouve cela très romantique et sensuel, parce qu'il faut le manger avec les mains et parce qu'on peut rester longtemps à table. Tout ce que j'aime beaucoup. J'ai progressivement développé mon propre style en combinant la partie saine avec la partie romantique. Et comme je n'aime pas passer des heures dans la cuisine, je veux mettre rapidement quelque chose de facile sur la table.

Avez-vous des conseils à donner aux personnes qui découvrent la cuisine ?Saisissez un titre

Ma cuisine pure et simple

La pratique rend parfait, donc il faut juste essayer et le faire.

Cuisinez simplement, faites des plats simples. Il ne sert à rien de vouloir cuisiner comme on le fait dans les restaurants. Chez vous, vous avez d'autres atouts à jouer : l'atout de cette convivialité, l'ambiance familiale où vous pouvez manger avec vos mains, les saveurs naturelles et pures que l'on ne trouve pas souvent dans les restaurants.

Cuisinez dans une belle cuisine, avec de bons matériaux. Achetez un bon couteau et une belle planche à découper, afin qu'il soit agréable pour vous de travailler avec. Mangez dans de belles assiettes, cela vous libère du quotidien, vous donne une joie de vivre et votre nourriture a aussi meilleur goût. Mes livres témoignent également de cette simplicité, du processus naturel et de la volonté de ne pas regarder trop loin.

Vous pouvez être créatif dans vos recettes, vous avez un but, vous partagez les bons moments à table, c'est tout ce dont vous avez vraiment besoin pour être heureux dans la vie 

Pascale Naessens

Selon vous, quelle est la base d'une bonne cuisine, saine et savoureuse ?

Pascale Naessens

La meilleure garantie d'une bonne santé et d'une vie heureuse est d'acheter et cuisiner des produits frais et de partager son repas.

Achetez frais : recherchez des ingrédients de qualité, par exemple sur les marchés. C'est dans nos gènes, surtout dans ceux d'une femme, de prendre soin de notre famille.

Cuisiner frais : c'est une compétence, une créativité que l'on développe, la cuisine peut être rapide et facile.

Manger ensemble : manger est un événement social, partager la nourriture à table contribue à notre bien-être général.

À mon avis, la combinaison de ces trois choses est la base du bonheur. Vous pouvez augmenter la qualité de votre alimentation, vous pouvez être créatif dans vos recettes, vous avez un but, vous partagez les bons moments à table, c'est tout ce dont vous avez vraiment besoin pour être heureux dans la vie.

Le confinement nous a-t-il rendus plus conscients de notre alimentation, de notre santé, de notre bien-être ?

Pascale Naessens

Il y a deux types de réactions : il y a les personnes qui commencent tout juste à vivre plus sainement, elles ont plus de temps pour cuisiner les repas sains qu'elles ont cuisinés elles-mêmes, elles font plus d'exercice. Et vous avez des gens qui réagissent avec anxiété, qui restent sur le canapé, qui commencent à grignoter encore plus et qui abandonnent en fait, pour une raison quelconque. Mais au lieu de condamner ces personnes, nous devrions chercher la raison pour laquelle elles abandonnent.

Dans notre société, il est difficile de manger sainement. Il est beaucoup plus facile de mal manger. Nous sommes constamment tentés par des aliments manufacturés que l'on consomme en plus grande quantité, qui sont plus faciles et plus rapides à ingérer parce qu'ils sont savoureux et doux, ce qui maintient votre hormone de la faim en état d'excitation constant. Si vous voulez manger sainement, vous devez faire un effort et faire un choix conscient en tant qu'individu.

On a longtemps pensé que quelque chose n'allait pas dans notre alimentation. La crise sanitaire l'a démontré encore plus fortement. Il est maintenant scientifiquement établi que les personnes souffrant d'obésité et de diabète de type 2 sont plus durement touchées par le COVID.

Une alimentation saine ne signifie pas que vous ne tomberez jamais malade, elle ne le garantit pas. Mais vous savez que vous ne développerez pas de diabète de type 2, car nous savons maintenant qu'il est lié à l'alimentation et au mode de vie.

Je suis une battante, un fonceuse et je n'abandonne pas. Si vous avez un problème, vous devez continuer à chercher jusqu'à ce que vous trouviez une solution. Une nourriture malsaine me rend molle, grosse, triste, déprimée et malheureuse. Alors pourquoi voudrais-je manger mal ? Une alimentation saine me donne de l'énergie, je me sens mieux dans ma peau et je suis plus heureuse.

Les autres Belges qui cartonnent en cuisine

Loïc Van Impe

Le jeune chef Loïc Van Impe est très populaire dans les émissions culinaires du nord du pays et sur les réseaux sociaux avec ses comptes Loicfood. Drôle et rock and roll, il délivre dans son livre « Fou de cuisine » une compilation de recettes amusantes, facile à réaliser avec des petites astuces qui font la différence.

Jesta Hillmann

Jesta Hillmann a pris 28 kg lors de sa dernière grossesse. Elle a depuis déniché pas moins de 65 recettes pour retrouver une alimentation saine et perdre du poids tout en gardant le plaisir de manger. Dans « Jestattouille », découvrez son croque-monsieur aux légumes, ses rochers avoine-chocolat et son poisson blanc aux agrumes, bien loin des régimes déprimants.

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://blog.fnac.be/